Le stade de l’OL sera livré en retard, mais sera plus grand !

Le stade de l’OL sera livré en retard, mais sera plus grand !

Photo Desvigne Conseil

L’inauguration du Grand Stade de l’Olympique Lyonnais le 8 décembre 2015, jour de la fête des Lumières, était le rêve de Jean-Michel Aulas. Il ne pourra pas se réaliser. Alors que la date initiale de livraison dans le dossier de candidature de la France pour l’Euro 2016 était fixée au printemps 2015, comme l’exigeait l’UEFA, le président lyonnais a annoncé que le constructeur ne pourrait pas livrer le stade avant la fin janvier 2016. Les joueurs lyonnais passeront donc plus de la moitié de la prochaine saison à Gerland, mais ils auront une belle surprise quand ils arriveront dans leur futur stade. En effet, le patron de l’OL a annoncé, de manière quelque peu surprenante, que la capacité du stade avait été augmentée à plus de 59.000 places, au lieu des 58.500 annoncés, quelques 1000 emplacements supplémentaires pour des sièges ayant été trouvé pendant la réalisation des travaux. 

« Vinci, qui est le grand constructeur, s’est engagé à nous livrer le Stade au plus tard pour le 31 janvier. On ne fera donc pas l’inauguration le 8 décembre comme ça a été évoqué mais, le 8 décembre 2015, le Stade sera au cœur de la Fête des Lumières, avec l’arrivée des trams dans le Stade, et un spectacle sons et lumières. Alors en fait, il y aura 59 000 places et des poussières, et non pas 58 000, car Vinci a trouvé des capacités supplémentaires », a expliqué dans des propos rapportés par Foot Mercato, un Jean-Michel Aulas qui doit savoir qu’un nouveau retard par rapport à cette date annoncée commencerait à faire très mauvais genre cinq mois avant le début de l’Euro. 

Share