L’OL, trop pauvre pour se payer Amavi

L’OL, trop pauvre pour se payer Amavi

Photo Icon Sport

Après Caen et le dossier Thomas Lemar, après Marseille et le cas Nicolas Nkoulou, l’Olympique Lyonnais s’est vu signifier par Nice qu’il lui faudrait faire un gros effort financier pour récupérer Jordan Amavi. Le défenseur latéral gauche est dans le viseur du club rhodanien, qui semble envisager un départ de Henri Bédimo cet été. Grand espoir à son poste, le Niçois ne sera clairement pas bradé par le club azuréen. Jean-Pierre Rivère l’avait déjà fait savoir dès la fin de la saison, et il l’a répété ce vendredi. 

L'Atlético pour rafler la mise ?

« Amavi n’est pas à vendre. Je ne crois pas qu’il soit une priorité pour les Lyonnais. Et de toute façon, sans vouloir les offenser, je ne pense pas qu’ils aient les moyens de l’attirer », a expliqué le patron du Gym, qui demande certainement plus que 5 ME pour laisser filer l’international espoir. Une somme que d’autres clubs pourraient mettre dans la balance, puisque selon L’Equipe, l’Atlético Madrid envisagerait de le recruter cet été, même si le joueur serait plutôt tenté par l’idée de continuer sa progression en Ligue 1, et probablement à Nice. 

Share