Jérémy Morel officialise son départ de l'OM pour l'OL !

Jérémy Morel officialise son départ de l'OM pour l'OL !

Photo Icon Sport

Alors que l’Olympique Lyonnais a annoncé une conférence de presse de présentation pour ce lundi à 16h45, Jérémy Morel a tenu à faire part de son départ de l’Olympique de Marseille via sa page Facebook. Le désormais ancien défenseur de l’OM a tenu à s’expliquer avec les supporters du club phocéen, lesquels ne le ménageaient pas depuis quelques jours. Une explication franche et assez touchante de la part d’un joueur qui tient à mettre clairement les choses au point.

« J’ai tardé à prendre la parole et je m’en excuse, mais ces situations nécessitent d’écrire à tête reposée.Je vous devais des explications, que je vais m'efforcer de donner aujourd’hui. Vous mieux que personne savez ce que veut dire vivre dans la passion d’un club, d’une ville. Mais vous savez aussi ce que cette passion exige de vous au quotidien, ce qu’elle vous demande en échange. J’ai tout connu à l’OM, le fond du sac comme le retour en grâce. Et même si cette dernière année a été belle, est-ce que l’OM et moi n’étions pas arrivés au bout de ce que l’on pouvait tirer de notre relation ? Quand on aime, il faut aussi parfois savoir s’éloigner le moment venu. Et puis il n’y a pas que le football, il y a la vie d’un homme, d’une famille. Les années difficiles je les ai assumées, car c’est mon job, mais elles n’ont pas épargné tout le monde dans mon entourage. Ce nouveau départ, il est aussi pour eux. Quant au choix de la destination, là encore le sportif n’a pas été le seul critère. J’aurais pu partir à l’étranger, découvrir un autre pays, toucher un plus gros salaire, mais pour la santé de mon fils il fallait renoncer à cette idée. Ce n’était pas le bon moment. Restait donc la L1, et quand vous gardez l’envie de jouer dans un autre grand club, l’OL entre forcément en considération. J’entends aujourd’hui parler de trahison, et je peux comprendre la déception de ceux qui m’ont toujours soutenu malgré tout, même dans les moments les plus difficiles. Mais je n’ai jamais triché avec ce maillot, jamais (…)  Nos retrouvailles seront difficiles, je le sais et je le comprends. Je reviendrai au Vélodrome faire mon métier du mieux possible, comme je l’ai toujours fait. Mais ça aura quoiqu’il arrive pour moi un goût particulier, même sous une autre tunique. L'OM c’est beau, c'est fou, c’est grand. Trop parfois. J’y ai pleuré, j’y ai ri, je n’oublierai pas Marseille », écrit Jérémy Morel, qui sait que certains ne lui pardonneront pas de passer de l’OM à l’OL, mais qui a le désir de calmer d’éventuelles polémiques stériles sur ce sujet. 

Share