Gonalons « n’avait plus qu’à dire oui » pour quitter l’OL

Gonalons « n’avait plus qu’à dire oui » pour quitter l’OL

Photo Icon Sport

Capitaine du navire lyonnais ancré au moins jusqu’en juin 2016 et l’Euro en France, Maxime Gonalons compte bien continuer à grandir avec le club rhodanien, qui profite d’un souffle nouveau pour trôner en tête de la Ligue 1 actuellement. Mais il n’y a pas si longtemps, la sentinelle de l’OL était sur le point de connaître un tournant dans sa carrière. Il y a un an, Naples avait failli le faire signer, avant de réattaquer l’été dernier sans plus de succès. Interrogé par France-Football, Maxime Gonalons est revenu sur ces sollicitations, ainsi que celles de l’Atlético Madrid, sans que cela ne le déconcentre plus que cela. 

« L’été dernier, alors que les contacts avec Naples étaient plus que chauds, je n’avais plus qu’à dire si j’allais dans ce club ou pas ; Benitez m’a appelé, me disant qu’il me voulait. C’était la première fois que je l’avais, mais l’intérêt de Naples remontait de plusieurs mois. Le même jour, le président napolitain m’avait aussi téléphoné. Ils ont tout mis en œuvre, mais ce n’était pas le club qui me correspondait. Il y avait eu deux, trois touches avec l’Atlético Madrid, mais ça n’a pas été plus loin », a expliqué l’international français, qui ne doit pas trop regretter son choix étant donnée la belle fin de saison qui se profile avec l’OL en Ligue 1. 

Share