Le malheur des uns fait le bonheur des Nancéiens

Le malheur des uns fait le bonheur des Nancéiens

Photo Icon Sport

Avec sa victoire sur le terrain d'Auxerre (1-3), Nancy fait une pierre deux coups. Les Lorrains battent un concurrent direct pour le maintien, et avec la défaite d'autres équipes, font un sacré bond au classement: de 17e, les Nancéiens sont désormais 13e. Provisoirement certes, mais dans un bas de classement très resserré, ils se donnent un bol d'air dont ils n'ont pas pu jouir souvent cette saison. Malgré les malheurs de leur adversaire du soir, il y avait de quoi se réjouir.

« Pour nous c'est la bonne affaire. C'était un match important, des points importants. Cela ne s'est pas joué à grand chose, ce n'est qu'en deuxième mi-temps qu'on a su davantage jouer les espaces, qu'on a pu les contourner en jouant la profondeur. Nous avons joué la contre-attaque, c'est ce qu'on attendait bien qu'on ait eu la réussite de notre côté. C'était difficile pour Auxerre de rester dans le match. J'ai été un petit peu déçu de la réaction des gens. Ce n'est pas en réagissant comme cela que l'équipe va relever la tête, elle a besoin de confiance et je pense que le public doit jouer son rôle de 12e homme. Là il ne l'a pas fait. J'ai une petite pensée pour l'AJA, club où j'ai travaillé pendant cinq ans. Mais vous savez dans le football ça va très très vite, j'ai connu des situations difficiles à Auxerre aussi et on est toujours arrivé à s'en sortir, c'est ce que je leur souhaite » a déclaré Jean Fernandez, coach de Nancy et ex-Auxerrois.

  • Aucun commentaire.