Guingamp ne tremble pas devant la furia du PAOK

Guingamp ne tremble pas devant la furia du PAOK

Photo Icon Sport

Guingamp a son destin entre les mains avant la sixième et dernière journée de la phase de groupes d’Europa League. Car la donne est simple pour l’EAG, seule une défaite contre le PAOK Salonique ce jeudi soir (21h05) mettrait fin à son parcours européen. Il faudra donc ignorer l’environnement hostile que les supporters grecs réservent au club breton, eux qui sont capables de littéralement enflammer leur Stade Toumba avec des engins pyrotechniques aux quatre coins de l’enceinte de 28 703 places. Une énorme ferveur à laquelle Guingamp n’est pas habitué, ce qui n’inquiète pas Jocelyn Gourvennec.

« Il faudra qu’on gère bien l’environnement et surtout le bruit, a prévenu l’entraîneur breton dans L’Equipe en début de semaine. Mais on a quand même pas mal de joueurs d’expérience, qui connaissent ça. Quand on va jouer au Parc des Princes, au Stade Vélodrome ou à Bastia, ça pousse fort et il y a beaucoup de bruit. On a aussi des joueurs qui jouent en Afrique avec leur sélection dans des stades de 60 000 ou 80 000 places. On n’est pas une équipe de DH qui va jouer au Vélodrome. A nous de bien maîtriser émotionnellement. » Il n’empêche que Guingamp fait tout de même figure de Petit Poucet sur la scène européenne.

Share