Brandao, son avocat s'explique et menace encore Bastia

Brandao, son avocat s'explique et menace encore Bastia

Photo Icon Sport

Réclamant des salaires impayés au SC Bastia, Brandao avait envoyé le club corse devant le Conseil des Prud’hommes, mais mardi, à l’heure où l’affaire devait être étudiée, l’attaquant brésilien et son avocat étaient absents. Cependant, Maitre Yassine Maharsi, qui défend les intérêts de Brandao, a indiqué ce mercredi que ce dernier n’avait pas du tout lâché l’affaire, précisant les raisons de l’absence de mardi et envoyant un message très clair aux dirigeants bastiais.

« Brandao et son club ont décidé de tenter une conciliation, laquelle est actuellement en cours. C’est d’ailleurs la seule raison de son absence à l’audience (…) De nombreuses sommes (salaires et primes) n’ont pas été payées à Brandao, lequel est parfaitement légitime à défendre ses droits et intérêts. Contrairement à ce qui est affirmé par le SC Bastia, le club connaît parfaitement les sommes qui sont réclamées et qui sont, en outre, fondées juridiquement. Brandao a accepté par respect et considération pour les supporters du club de renoncer temporairement à saisir la justice en vue de trouver un accord avec le SC Bastia. Toutefois il est précisé au SC Bastia qu’en cas d’échec des négociations, Brandao n’hésitera pas à intenter toute action utile », précise l’avocat de l’attaquant brésilien dans un communiqué.

Share