L’Angleterre se sent humiliée, mais The Sun va trop loin !

L’Angleterre se sent humiliée, mais The Sun va trop loin !

Photo Icon Sport

La démission d’un Roy Hodgson qui n’a pas attendu cette rencontre pour se faire railler par les observateurs et les suiveurs de l’équipe n’y changera rien, l’Angleterre se réveille ce mardi avec la gueule de bois suite à son élimination face à l'Islande.

Les critiques et les moqueries se multiplient, et la presse anglaise, qui n’a jamais sa langue dans sa poche, y va de bon cœur. Les tabloïds n’en reviennent pas de voir les joueurs « du championnat le plus cher au monde », se faire sortir, logiquement en plus, par la sélection qui compte « plus de volcans que de joueurs professionnels » et où « sept terrains de football sont praticables toute l’année ». En plus de cela, les performances de Joe Hart, coupable d’un plongeon trop tardif sur le deuxième but islandais, de Harry Kane, à côté de ses pompes et qui a manqué tous ses coups de pied arrêtés, ainsi que du capitaine Wayne Rooney, qui a raté des choses inhabituelles dans les transmissions, ont été raillés sur les réseaux sociaux.

Les joueurs ont ainsi été qualifiés « d’idiots » par The Sun, pour qui Roy Hodgson est donc « le roi des idiots ». Le journal à polémique est même comme d’habitude allé assez loin, illustrant sa Une avec une photo du fils de Wayne Rooney en pleurs... Pour The Times, il s’agit tout simplement, en 959 matchs disputés, de la « défaite la plus humiliante » vécue par les Three Lions et les mots « honte » et « humiliation » ont certainement été les plus souvent utilisés par les journalistes et les chroniqueurs anglais, qui parlent bien évidemment d’un « deuxième Brexit ». Celui-là, les Anglais ne le voulaient probablement pas.