Thiago Silva veut être « aussi froid qu’un Allemand »

Thiago Silva veut être « aussi froid qu’un Allemand »

Photo Icon Sport

Le football allemand est le grand vainqueur de cette Coupe du monde. Et pas uniquement sur le plan purement sportif. Les joueurs de la Mannschaft ont joué leur jeu du début à la fin. Souvent tournés vers l’offensive, les Allemands savent appuyer là où ça fait mal, à l’image de leur acharnement à détruire le Brésil en demi-finale, et à leur enthousiasme pour conserver le score sans trembler dans la fin de la prolongation face à l’Argentine. Pas de gain de temps, d’émotion à la pelle ou de polémique et de chicanerie, les quadruples champions du monde sont allés à l’essentiel. Un véritable modèle pour Thiago Silva, bien conscient que le Brésil avait été submergé par l’émotion, et lui le premier. 

« Nous devons tirer des enseignements, surtout de ces deux derniers matchs, surtout quand on a encaissé des buts. On avait l’impression que le match était déjà perdu alors qu’il ne faut pas penser de cette façon. Nous avons besoin d’équilibre et de tranquillité dans les moments difficiles. Nous avons besoin de calme, d’intelligence et aussi être froid. Je parle de froid comme peuvent l’être les allemands, on doit s’en inspirer », a confié le capitaine de la sélection brésilienne et du PSG, qui espère que cette coupe du monde au final bien décevante va lui servir pour la suite de sa carrière. 

Share