Le Brésil a réussi à trouver plus nul que Fred dénonce Pierre Ménès

Le Brésil a réussi à trouver plus nul que Fred dénonce Pierre Ménès

Photo Icon Sport

Le Brésil a eu tellement chaud ce samedi au Chili, que le peuple est à la fois soulagé et inquiet quant à la suite de la compétition. Après être passée aux tirs au but, et avoir atteint cette épreuve notamment grâce à un tir chilien miraculeusement repoussé par la barre à la 119e minute, la Seleçao a pu se rendre compte que, malgré une domination parfois très nette, l’efficacité n’était pas au rendez-vous. Et pour Pierre Ménès, pas besoin d’aller chercher très loin les raisons de ce mutisme, l’attaque des quintuples champions du monde étant tout de même assez catastrophique. 

« Oui, le Brésil s’est qualifié « au bout du suspense » comme on dit, au terme d’un match d’un niveau technique pas toujours ébouriffant, mais incroyable sur le plan émotionnel. Avant le repos, Neymar a été merveilleux. Mais il est tellement seul… Offensivement, Oscar est inexistant, Hulk fait tellement d’efforts défensifs pour combler les boulevards laissés par Marcelo qu’il en devient inopérant devant. Même si je trouve un peu sévère de lui avoir refusé son but pour une main que je trouve peu évidente - c’est d’ailleurs la seule remarque qu’on puisse faire concernant l’arbitrage impeccable de monsieur Webb. Quant à Fred, je crois que le plus extraordinaire, c’est que son remplaçant direct, Jô, est encore plus mauvais que lui », a taillé littéralement le consultant de Canal+, qui met le doigt où ça fait mal pour le Brésil, en mal d’avant-centre alors que son arsenal offensif est, sur le papier, plutôt impressionnant. 

Share