L’Argentine s'offre le Mexique, et une polémique

L’Argentine s'offre le Mexique, et une polémique

Photo Icon Sport

Les joueurs de Diego Maradona ont sévèrement éliminé le Mexique (3-1) dans une rencontre qui a basculé sur l’ouverture du score de Tevez, pourtant nettement hors-jeu. Un Allemagne - Argentine de gala se prépare en quart.

Le Mexique n’avait pas prévu ça. Concentré sur le cas Lionel Messi, que les Aztèques ont maîtrisé comme rarement le Ballon d’Or l’a été, ils ont néanmoins quitté la Coupe du monde au stade des huitièmes de finale pour la cinquième fois consécutive, un nouveau record du genre. Pire, le résultat final est plutôt lourd par rapport au déroulement d’un match qui aura connu deux tournants : une énorme erreur d’arbitrage, et une énorme erreur défensive.

En début de rencontre, les Mexicains frappaient les premiers, et le mot était juste, puisque Salcido faisait parler sa frappe des 30 mètres pour percuter la barre de Romero (8e). Le ton était donné et le Mexique maîtrisait parfaitement cette rencontre jusqu’à un énorme coup de théâtre. Sur une balle en profondeur, Tevez laissait traîner ses pieds sur Perez, qui ne pouvait que repousser le ballon sur Messi. Le Ballon d’Or tentait un timide lob, que Tevez,  en position évidente de hors-jeu, car seul devant tout le monde, poussait au fond des filets. La colère des Mexicains était décuplée par le ralenti passé dans le stade de Johannesburg et qui montrait la position illicite de Tevez, mais l’arbitre n’en tenait pas compte (1-0, 25e). En deux matchs, celui de l’Allemagne et celui-ci, les défenseurs de la vidéo ont trouvé beaucoup de grain à moudre même si, si certaines erreurs peuvent parfois se faire à quelques centimètres près, ce n’était pas le cas dans les deux situations de ce dimanche.

Complètement sonnés, les Aztèques laissaient l’Argentine prendre le large. Osario manquait complètement un dribble défensif, ce qui permettait à Higuain d’aller dribbler Perez pour doubler la mise (2-0, 32e). Forcément, le match perdait en intensité, tant la maîtrise défensive argentine ne laissait guère d’espoirs aux Mexicains. Tevez en profitait pour placer un missile en pleine lucarne de Perez (3-0, 52e) pour donner de l’ampleur à un score très sévère. Les joueurs d’Aguirre ne s’en laissaient pas comptaient et réduisaient logiquement le score par Hernandez. Quelques secondes après un sauvetage sur sa ligne de Heinze (70e), l’attaquant mexicain effectuait un splendide contrôle orienté dans la surface pour allumer Romero du gauche sous la barre (3-1, 71e). Ce but redonnait espoir à des Mexicains, toujours en jambes, mais le deuxième but, qui aurait pu provoquer une fin de match complètement folle, ne venait jamais, laissant l’Argentine se qualifier pour une alléchante confrontation avec l’Allemagne.

Share
  • Aucun commentaire.