L'OM et Montpellier craquent, le PSG s'accroche

L'OM et Montpellier craquent, le PSG s'accroche

Photo Icon Sport

Le PSG pouvait largement prétendre à mieux ce samedi sur la pelouse de Caen (2-2). Méconnaissables durant une bonne partie de la rencontre, les hommes de Carlo Ancelotti ne parvenaient pas à imposer leur jeu face à une formation normande volontaire et organisée. Les buts de Javier Pastore et Christophe Jallet sauvaient finalement le club francilien, mais le chantier défensif de Carlo Ancelotti semble plus que jamais urgent. Le PSG conserve sa place de leader mais continue de montrer de nombreuses faiblesses dans son jeu, Caen est 13e.  

Le Vélodrome a une nouvelle fois grondé de colère ! Quatre jours seulement après sa fameuse qualification en quarts de finale de la Ligue des Champions face à l’Inter, l’OM a finalement retrouvé ses vieux démons en championnat face à Dijon (1-2). Loïc Rémy avait pourtant ouvert le score pour les siens, avant que Younousse Sankharé et Gaël Kakuta ne viennent contrarier les plans de Didier Deschamps. Une nouvelle contreperformance à domicile, qui annonce une semaine pénible à venir en interne du côté de l’OM.


A l’instar du PSG, Montpellier affichait un visage très inhabituel ce soir sur la pelouse de Nancy (1-0). Réduits à neuf à l’heure de jeu après les expulsions de Hilton (43e) puis Stambouli (60e), les Héraultais n’ont jamais été en mesure de prendre le dessus sur la formation de Jean Fernandez. Au cœur d’une rencontre tendue, André Luiz offrait finalement la victoire aux siens sur penalty. Montpellier pointe à deux longueurs du PSG. 

Ajaccio sur le fil à Bordeaux ! Dans une rencontre qui avait pourtant du mal à décoller, les Girondins ont longtemps maitrisé les débats grâce à Diabaté (71e) pour finalement concéder le nul face aux Corses (1-1). Une mauvaise opération pour le club bleu marine, qui occupe la 8e place au classement. Ajaccio flirte toujours autant avec la zone de relégation, et occupe le 17e rang du championnat.

Il s’agissait probablement du derby le moins en vue du week-end, et pourtant Lorient jouait gros face à Brest pour finalement l’emporter au Moustoir (2-1). Transparents en première période, les hommes de Christian Gourcuff parvenaient à renverser la vapeur et sauver les meubles devant leur public. Une révolte libératoire pour les Merlus, qui sont encore loin d’être sortis d’affaire...

Auxerre concédait une nouvelle défaite pour le moins catastrophique à l’Abbé-Deschamps face à Evian (0-2). S’ils s’étaient montrés plus volontaires en seconde période, les Bourguignons butaient sur une équipe savoyarde toujours aussi soudée dans l’entrejeu. Auxerre est 19e, tandis qu’Evian effectuait un pas de plus vers le maintien ce soir.

Share