Le stade de l'OL 2.0 ? C'est bidon dézingue un journaliste lyonnais !

Le stade de l'OL 2.0 ? C'est bidon dézingue un journaliste lyonnais !

Photo Icon Sport

Un réseau wifi unique en France, une application permettant tout et encore plus, le nouveau stade de l'Olympique Lyonnais était clairement annoncé comme le stade le plus connecté de toute la Ligue 1, voire même d'Europe. Mais, après deux matches, le bilan ne semble pas réellement être si bon que cela. Invité de l'émission « Tant qu'il y aura des Gones », Florent Deligia, journaliste à Lyon Capitale, a fait feu de tout bois contre cet aspect branché du Parc Olympique Lyonnais.

« Pour l’instant le fameux stade 2.0 est comme l’équipe, il est déconnecté. Le wifi, il faut arriver très tôt pour se connecter, la commande à notre place, que Jean-Michel Aulas avait promis c’est déjà fini, vous ne serez jamais livré à votre place, cela n’arrivera jamais. Dimanche, j’ai commandé via l’application, puis j’ai fait la queue et là une charmante demoiselle m’a expliqué que cela ne marchait pas et qu’elle allait prendre mon mail pour voir si elle pouvait me rembourser. Entre vous et moi, je pense que Jean-Michel Aulas va m’envoyer un panier garni….Il me doit sept euros(…) Le stade de Lyon meilleur stade de France ? Que dalle ! Aulas nous a survendu ce stade 2.0 qui ne marche pas. Tu ne peux pas dire on va faire-ci, on va faire-ça et derrière il n’y a rien qui marche. Il aurait dû être humble et c’est vraiment dommage. On rigole, mais quand Vincent Duluc, le Pape des journalistes à Lyon, s’est plaint sur Twitter de la tribune de presse, tout le staff communication de l’OL était en panique. C'était limite Barack Omaba qui se se plaint d’être mal assis…Pour une famille qui se déplace et vient manger au stade, c’est presque le budget d’un PS4 quand même », a lancé, non sans malice, notre confrère lyonnais, histoire de vider son sac. Et pan sur la tête.

Share