Nantes n'a pas fini ses emplettes du mercato hivernal

Nantes n'a pas fini ses emplettes du mercato hivernal

Photo Icon Sport

Alors que Guillaume Gillet arrive à Nantes ce dimanche pour suppléer le départ de Lucas Deaux en Belgique, le FC Nantes souhaite encore recruter « un voire deux joueurs » dans le but d'améliorer son secteur offensif, assez pâle depuis le début de saison...

Après avoir perdu son milieu de terrain Lucas Deaux, qui s'est engagé à La Gantoise ce dimanche contre 500 000 €, le FC Nantes va officiellement accueillir son remplaçant, Guillaume Gillet, ce lundi pour sa visite médicale. Le Belge de 31 ans, venu d'Anderlecht, s’est engagé pour deux ans et demi. Mais le FCN n'en restera pas là pour ce mercato hivernal, ouvert depuis ce week-end. Michel Der Zakarian a effectivement confié vouloir encore « un voire deux joueurs offensifs ».

Le coach des Canaris attend donc un milieu offensif central et aussi un ailier. Ce dernier pourrait bien être Jimmy Cabot. Nantes s’est en effet positionné sur l'espoir de poche de l’ESTAC, âgé de 21 ans. Un temps annoncé à Nantes, la piste menant au Lyonnais Rachid Ghezzal ne semble plus d'actualité. Mais le joueur excentré que le FCN attend n'est peut-être pas parmi ces deux joueurs-là. Affaire à suivre...

Concernant le numéro 10, la direction du FC Nantes reste très discrète et aucune piste n'a fuité, même si l'entraîneur du FCN a dévoilé quelques indices en conférence de presse : « Ce n’est jamais simple. Il s’agit souvent de joueurs qui ne jouent pas dans leur club. Il faut les relancer, vont-ils s’intégrer facilement... ».

Dans le sens des départs, Nantes espère bien que le départ de Lucas Deaux sera le seul durant le mois de janvier. Der Zakarian souhaite garder tout son effectif, dont le buteur Sigthorsson annoncé à Galatasaray. Malgré une belle offre de Palerme, le milieu de terrain Birama Touré devrait rester à Nantes car son coach le lui a demandé. Mais si Der Zakarian n'arrive pas à retenir certains de ses cadres, le club sera dans l'obligation de recruter. « S’il y a des départs, il faudra les compenser », a avoué le coach nantais, qui va donc connaître un mercato hivernal agité...

Share