Face au PSG, Montpellier compte sur son champ de patates

Face au PSG, Montpellier compte sur son champ de patates

Photo Icon Sport

Le 32e de finale de Coupe de France entre Montpellier et le Paris Saint-Germain a longtemps posé problème. Car le MHSC étant toujours privé de la Mosson, la rencontre doit avoir lieu à l’Altrad Stadium où se déroulera un match de rugby ce samedi. C’est pourquoi Montpellier-PSG a été décalé à lundi (20h45), même si la pelouse sera forcément dans un mauvais état. Autant dire que les deux équipes qui s’étaient neutralisées juste avant la trêve (0-0, 19e journée) joueront sur un tout autre terrain, la pelouse du Parc des Princes étant reconnue comme la meilleure de Ligue 1. Comme le veut la tradition, l’avantage va donc à l’équipe qui n’est pas favorite… 

« Cela va leur faire bizarre ! Ils n’ont pas le choix, en plus il y a le match de rugby samedi, s’est presque réjoui le Montpelliérain Bryan Dabo en conférence de presse. Nous, on est rodés, c’est sûr que ce n’est pas le même football, cela ne sera pas comme au Parc. Ils sont habitués à un certain standing de pelouse, leur pelouse est exceptionnelle, cela va leur faire vraiment bizarre », a-t-il insisté, alors que son entraîneur Rolland Courbis s’est montré plus mesuré.

« On vient de jouer au Parc des Princes sur une des pelouses les plus belles d’Europe, on a fait un assez bon match. Là, on va faire le maximum pour faire le meilleur match possible. Dire que cette pelouse avantage le PSG, je ne le dirais pas. Mais est-ce qu’elle va nous avantager à nous qui sommes moins bons que le Paris Saint-Germain ? Je ne sais pas. Si c’est le cas, tant mieux », a commenté le technicien qui, cette fois, ne s’est pas aventuré à prédire au moins deux buts pour le MHSC.

Share