Bastia a fini à 9, mais était trop tendre

Bastia a fini à 9, mais était trop tendre

Photo Icon Sport

Ghislain Printant, entraineur de Bastia, après la défaite 3-0 à Monaco : « Bastia a passé une soirée difficile. Je félicite Monaco qui a su nous priver de ballons, qui a été largement au dessus de nous. Je pense qu’on a été très gentils, on a été de bons partenaires, pas adversaires, très loin d’eux. C’est une défaite logique. Monaco a su nous priver de ballons, se montrer efficace, et j’espère que l’ASM sera mardi dans la continuité face à Arsenal. On a manqué d’agressivité, même si on a fini à neuf. C’est bizarre, mais c’est la réalité. On n’a pas fait le match d’une équipe qui joue le maintien. On a fait un premier quart d’heure intéressant, on a réussi à couper pas mal de liaisons, mais ensuite on a connu un passage à vide énorme et on concède notre premier but. Ensuite, c’est devenu vite compliqué.  Monaco n’a pas eu besoin de puiser dans ses ressources pour nous mettre en difficulté. La décision de la LFP sur Furiani ? Je ne rentrerai pas dans ces débats là, j’ai des dirigeants qui peuvent en parler. Je n’ai pas envie qu’on dise que Bastia pleure. Regardez les sanctions qui sont prises sur les terrains de France et celles qui sont prises à Bastia. C’est tout ». 

Share