30.000 corses au Stade de France, ça fait flipper la LFP

30.000 corses au Stade de France, ça fait flipper la LFP

Photo Icon Sport

Ce samedi, la finale de la Coupe de la Ligue opposera le Paris SG au SC Bastia, et visiblement, cette affiche ne fait pas vraiment plaisir à la LFP et aux pouvoirs publics. « Pourvu que ce soit Monaco en finale et pas Bastia, ça va être une catastrophe », aurait même confié un dirigeant du football français avant la demi-finale à Louis-II remportée par les Corses, selon Le Parisien. Et entre les Corses venus de l’Ile de Beauté, et ceux de la région parisienne, ce sont 30.000 sympathisants du Sporting qui sont attendus aux abords du Stade de France samedi soir. Les autorités seront mobilisées pour cet événement, et visiblement, les craintes énumérées par le quotidien francilien sont nombreuses.

A commencer par les banderoles, comme celle liant le PSG au terrorisme via le Qatar lors du dernier match entre les deux équipes, les fumigènes mais aussi les sifflets pendant la Marseillaise, comme cela avait été le cas lors de la finale 2002 face à Lorient, ce qui avait provoqué le départ mouvementé de Jacques Chirac. Visiblement, les relations entre les forces de l’ordre et le SC Bastia ne sont pas optimales, ce qui n’augure rien de bon. En effet, la police a déploré que « la direction du SC Bastia n’a pas voulu collaborer » sur plusieurs points, et notamment le regroupement des supporters de Bastia 1905, les plus vindicatifs, dans la tribune basse, afin qu’ils soient mieux surveillés. Ce samedi, contrairement à ce qui s’était passé à Furiani en janvier dernier, les banderoles insultantes ou politisées seront retirées « aussi rapidement que possible » par les stadiers ou les forces de l’ordre, si jamais elles parvenaient à passer la sécurité. Et bon match surtout...

Share