Griezmann n'est pas le Ribéry de 2014, il est Griezmann

Griezmann n'est pas le Ribéry de 2014, il est Griezmann

Photo Icon Sport

Les statuts évoluent rapidement. De concurrent de Franck Ribéry au moment de l’annonce des 23 Bleus de Didier Deschamps, Antoine Griezmann est devenu le remplaçant du Munichois dans le 4-3-3 après l’annonce du forfait du milieu de terrain offensif du Bayern Munich. Auteur d’une préparation très convaincante et d’une première rencontre officielle réussie contre le Honduras, le joueur de la Real Sociedad rappelle l’ancien Marseillais lors de la Coupe du monde 2006. Mais pour le joueur courtisé par le PSG, Arsenal et le Real Madrid, il ne faut pas mettre en parallèle ses performances avec celles du roi de Munich, qui avait pris son envol en Allemagne lors du Mondial d'il y a huit ans.

« On est en 2014, je suis Antoine Griezmann, il n'y a pas de comparaison à faire. Je suis flatté mais chacun à son style de jeu » a déclaré celui qui a poussé Olivier Giroud sur le banc des remplaçants. Il va maintenant falloir confirmer contre des adversaires d’un calibre plus important, la Suisse d’abord, l’Equateur ensuite et pourquoi pas une montée en puissance encore plus copieuse dans les jours suivants.

Share