Trois supporters de l’OL condamnés à la prison après le derby

Trois supporters de l’OL condamnés à la prison après le derby

Photo Icon Sport

Parmi les centaines de casseurs qui se sont opposés aux forces de l’ordre avant le derby entre Lyon et Saint-Etienne dimanche, dix individus ont été arrêtés. Mais seulement trois d’entre eux ont écopé d’une peine de prison.

Des fumigènes allumés, des projectiles lancés en direction des CRS, des arbres incendiés… Avant le coup d’envoi du derby entre Lyon et Saint-Etienne dimanche à Gerland, près de 300 « supporters » lyonnais se sont réunis afin de s’opposer aux forces de l’ordre. Résultat, 10 d’entre eux ont été interpellés tandis que trois jeunes hommes ont été jugés en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Lyon mardi, raconte Le Progrès.

Et si les trois accusés ont tous nié les faits, ils ont tout de même été sanctionnés d’une interdiction de stade de trois ans. Mais surtout, un d’entre eux a écopé d’une peine de prison ferme pendant que les deux autres s’en sortent avec du sursis pour « violences, outrages et détention d’engin explosif ». Rappelons que des bombes artisanales ont également explosé dans le stade pendant la rencontre, d'où la grave blessure d'un stadier.

Share