Michel à l'OM, un coach qui n'a jamais peur et aime l'attaque

Michel à l'OM, un coach qui n'a jamais peur et aime l'attaque

Photo Icon Sport

Alors que plusieurs médias annoncent qu'il pourrait signer dès ce mercredi à l'Olympique de Marseille, Michel est un coach qui a déjà fait ses preuves. Et un ancien joueur de l'OM, qui a cotoyé le technicien espagnol en Grèce, en vante les mérites dans La Provence.

Moins de deux semaines après la démission de Marcelo Bielsa, l’Olympique de Marseille pourrait donc désigner dans les prochaines heures le successeur d’El Loco en la personne de Michel. Si le joueur Michel est plus connu que l’entraîneur, il n’empêche que depuis dix ans le technicien espagnol a déjà acquis une belle expérience, même s’il n’a plus de poste depuis son limogeage de l’Olympiakos en début d’année. C’est au sein du club grec que Pierre Issa, ancien joueur de l’OM et ex-directeur sportif de la formation d’Athènes, a connu Michel. Et dans La Provence, l’international sud-africain ne cache pas le bien qu’il pense du probable futur coach de l’Olympique de Marseille. 

Michel n’a pas peur et prône l’attaque

« C’est vraiment un entraîneur offensif, qui aime les jeunes. C’est aussi et surtout un homme capable de transcender son équipe dans les grands rendez-vous, notamment européens. Il sait gérer la pression médiatique, la ferveur des supporters, telles qu’il les a connues à Olympiakos et qu’il avait vécu aussi au Real Madrid. Honnêtement, je pense que c’est un bon candidat. Il est espagnol, a été un très grand joueur, il incarnerait le même esprit que Bielsa, tourné vers l’avant (…) Ce n’est pas l’homme d’un système, mais il est tourné vers l’attaque. Il prône le beau jeu, repartir proprement de derrière, construire, attaquer (…) Il n’a pas peur des adversaires, il garde son idée, ses principes et c’est ce qui fait sa réussite. Il n’adapte pas non plus son schéma de jeu à l’adversaire du jour (…) Vis-à-vis de la presse, des supporters, il est extrêmement différent de Bielsa, il communique volontiers. En Espagne, il a eu un rôle à la télé, il a sa page Facebook, Instagram. Il comprend déjà un peu le français et l’apprendra vite. Il parle espagnol bien sûr, et anglais couramment », témoigne Pierre Issa, qui serait donc emballé de voir Michel s’installer sur le banc de touche de l’Olympique de Marseille, ce qui à priori semble devoir être le cas.

Share