Bielsa est aussi loco avec le mercato de l’OM

Bielsa est aussi loco avec le mercato de l’OM

Photo Icon Sport

La leçon a bien été comprise par Vincent Labrune. La saison dernière, après le recrutement de Doria, le président de l’OM s’était pris une énorme volée par son entraineur lors de la première conférence de presse d’après-mercato, Marcelo Bielsa n’hésitant pas à déclarer qu’il n’avait obtenu aucun joueur désiré, boycottant Doria par la suite histoire de rappeler qu’il était le boss du secteur sportif. Cette fois-ci, le marché des transferts se fait en total accord avec l’Argentin, même si cela donne lieu à quelques soubresauts.

En effet, le recrutement prochain de Milton Casco pour près de 3 ME est un souhait avéré de Bielsa, alors que l’OM n’avait aucune intention de payer aussi cher pour un latéral de 27 ans n’ayant jamais joué en Europe. Mais pour obtenir ce transfert, l’entraineur olympien n’a pas hésité à casser un accord qui existait entre Marseille et la Fiorentina pour le recrutement de Facundo Roncaglia. Tout était en effet bouclé pour que le polyvalent défenseur argentin rejoigne l’OM pour 2 ME, avant que El Loco ne fasse volte-face. Un comportement qui a forcément fait tiquer, mais que Bielsa a totalement assumé. La preuve, selon L’Equipe, il a pris son téléphone pour appeler l’agent de Roncaglia, et lui expliquer qu’il ne devait pas en vouloir aux dirigeants provençaux pour ce transfert manqué, mais uniquement à lui, qui a ainsi changé totalement d’avis en quelques jours. Il faut croire que la perspective de recruter un joueur issu de son club de cœur, les Newell’s Old Boys, a tout changé pour Marcelo Bielsa. Et pour le moment, l'OM suit son coach à la lettre sur ce marché des transferts.

Share