Clicky

Un nul après cinq défaites à l'extérieur, c'est « presque une victoire » pour Evian

Un nul après cinq défaites à l'extérieur, c'est « presque une victoire » pour Evian

Photo Icon Sport

Evian-Thonon doit commencer à croire au miracle. Après la fin des arrêts de jeu et grâce à au premier but de la saison du revenant Sidney Govou, les Savoyards ont arraché un point à Caen (2-2). L'ancien joueur de l'Olympique Lyonnais n'avait plus scoré... depuis 2009. Autant dire qu'il s'est réveillé au meilleur des moments pour tirer le promu d'une nouvelle désillusion à l'extérieur. Cinq défaites hors de ses bases, cela faisait désordre pour le club emmené par Pablo Correa. Le travail fourni depuis plusieurs semaines paie enfin à en croire l'ancien techncien de Nancy.

« Cela ne vaut pas une victoire, mais presque... La qualité des efforts rend la performance plus cohérente. On a autant de défauts que de qualités. On a joué jusqu'à la fin, avec abnégation, volonté. On a des défauts à corriger car si on est plus disciplinés on peut se rendre la tâche plus facile. On a concédé trop d'occasions, mais on a une équipe capable de marquer à n'importe quel moment. On venait avec l'idée de gagner ce match. On a manqué de maîtrise pour cela, mais le nul met fin à une série négative à l'extérieur », retient Correa, fier de repartir du bon pied à l'extérieur en vue du maintien. Il faut dire qu'avec l'ASNL, Correa a appris à se contenter du minimum syndical.

Share
  • Aucun commentaire.