Pierre Ménès s’insurge devant « les magouilles de la CAN »

Pierre Ménès s’insurge devant « les magouilles de la CAN »

Photo Icon Sport

Une compétition dont le lieu d’organisation change deux mois avant son début, des infrastructures insalubres dénoncées par de nombreux pays, et c’est désormais un arbitrage partisan qui apporte un mauvais éclairage sur cette CAN 2015. Le pénalty assez surréaliste attribué à la Guinée Equatoriale qui a permis aux locaux d’arracher la prolongation puis leur place en demi-finale face à la Tunisie samedi soir a fait réagir en Afrique, mais aussi partout dans le monde. Pour Pierre Ménès, c’est le symbole d’un problème qui touche tout le continent qui rejaillit à travers cette décision.

Share