Le Brésil a failli perdre le Nord

Le Brésil a failli perdre le Nord

Photo Icon Sport

Face à une formation de Corée du Nord accrocheuse, le Brésil a buté pendant une petite heure avant de faire la différence pour finalement s’imposer 2-1.

Avec la Côte d’Ivoire et le Portugal comme prochains adversaires dans leur poule, les Brésiliens ne devaient pas se manquer ce mardi soir à Johannesburg contre la Corée du Nord. La mission a été accomplie même si les quintuples champions du monde sont loin d’avoir enflammé cette rencontre. Face à une formation asiatique très volontaire, disciplinée et loin d’être maladroite balle au pied, la Seleçaõ a semblé dans un premier temps prendre son adversaire de haut. Hormis une frappe en pivot de Robinho bien captée par Myong-Guk, aucune occasion nette n’était à signaler en première période pour des Brésiliens incapables de remettre la marche avant.

Heureusement pour Dunga, Maicon, le joueur de loin le plus actif de la première période, débloquait la situation à l’heure de jeu. Sur un service d’Elano, le latéral de l’Inter Milan redressait suffisamment la balle pour l’empêcher de sortir, et marquer dans un angle impossible (1-0, 55e). Dès lors, les Nord-Coréens baissaient logiquement après avoir tant donné pour préserver ce score. Sur un service extrêmement précis de Robinho, Elano ouvrait son pied pour doubler la mise d’un tir croisé précis (2-0, 72e). Le match semblait terminer, mais les « Rouges » refusaient de jeter l’éponge et avaient même le mérite de réduire le score après un bel enchainement de Ji (2-1, 88e). Mais le Brésil tenait facilement cette maigre victoire qui aura du mal à propulser pour le moment, car nous n’en sommes qu’au premier match, la Seleçaõ au rang des favoris pour le titre.

Share