Riolo arrive à tailler Laurent Blanc après Chelsea-PSG

Riolo arrive à tailler Laurent Blanc après Chelsea-PSG

Photo Icon Sport

« On a tous été extraordinaires ». C’est ainsi que Blaise Matuidi a résumé la performance de ses joueurs ce mercredi à Chelsea. On pourra toujours différencier les performances de chacun, mais dans ces conditions, en infériorité numérique chez le champion d’Angleterre qui a été qualifié pendant 99 % du temps, le PSG a livré une performance d’exception. Laurent Blanc également, lui qui a su redonner un second souffle à son équipe avec ses changements, et a aussi mis sur place une composition de départ qui a su parfaitement faire déjouer Chelsea. Avant la rencontre, Daniel Riolo n’avait pourtant pas prévu du tout cela, annonçant dans le 11 type du PSG les présences de Cavani et Motta sur le banc de touche, et celle de Lavezzi en pointe avec Ibrahimovic. Cela n’a pas empêché le consultant de RMC, dans son analyse de match, de souligner à plusieurs reprises que Laurent Blanc n’avait pas fait beaucoup de bons choix ce mercredi à Stamford Bridge. 

« Le PSG débute comme annoncé, avec Pastore en 10, libre. L’option qu’il fallait. Petit coup tactique de Mourinho avec Ramires à droite pour bosser sur le côté gauche du PSG (…).  11 contre 10, la gestion du match s’annonce plus simple pour Chelsea. Paris passe en 4-3-2. Que faire en seconde période ? Ne rien changer ? Ça me paraît difficile. Chelsea peut endormir encore plus le match, ne jamais trop se livrer, continuer à pourrir l’atmosphère. Que ça passe ou pas, à mon sens Blanc doit tenter un truc. Lavezzi pour Matuidi ? Il doit montrer à Mourinho quelque chose, bluffer, ne pas subir. Ne pas attendre la fin du match, sinon ça ne serait plus une surprise (…) 80è minute, Blanc change son équipe. Trop tard, évidemment. Juste avant, sur corner, Cahill marque. C’est Chelsea ça ! C’est crade, mais ça passe. Matuidi et Verratti sortent pour Lavezzi et Rabiot (…) Il faut jouer 30 minutes de plus à 10. Pourquoi Motta, le moins bon des trois au milieu est resté ? Etonnant. Allez Blanc !!!! Fais quelque chose, n’attend pas que Mourinho fasse un truc pour répondre. Ne subit pas les évènements. Il reste 6 minutes quand Paris obtient un corner. Une occasion énorme. Et le but dingue de Thiago Silva ! Une tête lobée. Courtois est lobé ? Oui, c’est vrai !!  Cinq minutes et tenir, s’arracher. En rentrant Van der Wiel à droite, Marquinhos passe dans l’axe, David Luiz avance ! Ça c’est un changement qui sert l’équipe ! Chelsea n’y arrivera pas, c’est fini. A 10, le PSG est allé se qualifier à Chelsea, c’est très beau », a détaillé un Daniel Riolo qui en serait presque à expliquer que si Paris s’est qualifié, c’est malgré le coaching de Laurent Blanc.  

Share