PSG : Serge Aurier crie à l'injustice, son avocate donne des détails

PSG : Serge Aurier crie à l'injustice, son avocate donne des détails

Photo Icon Sport

La garde à vue de Serge Aurier s'est achevée mardi midi, le défenseur ivoirien du Paris Saint-Germain sortant des locaux de la police avec une convocation au tribunal en septembre prochain pour violences sur personne dépositaire de l’autorité publique. Si le PSG a d'ores et déjà prévenu que Serge Aurier ne serait pas sanctionné, pour l'instant, profitant de la présomption d'innocence, le joueur parisien a lui fait savoir, via son avocate, qu'il rejetait toutes ces accusations, donnant sa version des faits.

« Serge Aurier nie fermement les faits qui lui sont reprochés. Il s’estime victime d’une injustice. Il a déposé plainte pour violences policières et a fait constater auprès d’un médecin deux blessures n’entraînant pas d’incapacité temporaire de travail. Cette affaire et le tapage médiatique qui en a résulté lui font aujourd’hui beaucoup de mal, explique, dans Le Parisien, Me Boutaud de la Combe, l’avocate du Serge Aurier, qui admet tout de même que le défenseur du PSG a peut-être eu des propos déplacés, mais qui se justifient compte tenu des circonstances. Il a pu être agacé par l’attitude irrespectueuse et agressive des policiers à son égard, et ce dès le début du contrôle. »

Share