Pierre Ménès retourne sa veste avec un joueur du PSG

Pierre Ménès retourne sa veste avec un joueur du PSG

Photo Icon Sport

Habitué à tailler Edison Cavani sur son pourcentage d’efficacité face au but, Pierre Ménès n’a pourtant pas oublié l’attaquant du PSG au moment de composer son équipe-type B, soit le onze des meilleurs joueurs qui ne figurent pas dans celui des Trophées UNFP. Un choix surprenant que le consultant explique par le bilan tout à fait honorable d’El Matador à la fin de cette saison.

« J’imagine les éclats de rire des uns et des autres, mais voilà : même si la mode est au beau football sans résultat, il faut aussi s’incliner devant ceux qui font une saison à 31 buts, a reconnu Pierre Ménès sur son blog. En l’absence d’Ibra il a été l’homme clé du PSG en phase de poule de Ligue des champions, il a marqué trois buts lors des deux finales de Coupe et a très bien fini la saison, certes face à des équipes de niveau assez moyen voire démobilisées. Maintenant, en dépit de tout ce que j’ai pu lui reprocher cette saison - en particulier le nombre hallucinant d’occasions qu’il goinfre à chaque match - j’espère que cette fin de saison va lui donner la confiance pour avoir l’an prochain un ratio occasions/buts bien supérieur. Si cela avait été le cas cette saison, il aurait allègrement franchi les 40 buts. »

Voici l’équipe-type B en 3-3-2-2 de Pierre Ménès qui a précisé : « Alors inutile de me dire que mon équipe n’est pas équilibrée et ne tient pas debout. 1. Je le sais déjà et 2. C’est un peu le propre de ces équipes types de fin de saison ».

Lopes – Abdennour, Perrin, Raggi – Ayew, Gonalons, Kondogbia – Beauvue, Gradel – Gignac, Cavani.

Share