Leonardo le pigeon se fait allumer par un ancien du PSG

Leonardo le pigeon se fait allumer par un ancien du PSG

Photo Icon Sport

Ancien directeur sportif du PSG, Jean-Michel Moutier continue de suivre de près les pérégrinations du club de la capitale. Mais à l’heure où on s’interroge sur ce qui doit changer à Paris pour franchir un nouveau cap, et si le retour de Leonardo pourrait être une bonne chose, l’ancien gardien de but se montre très clair. Le dirigeant brésilien, qui, il faut le rappeler, l’avait sollicité au début du projet QSI avant de finalement l’écarter, n’a pas fait tant de bien que ça au club francilien, et ses « talents » de négociateurs comme ses frasques ne sont pas regrettés à Paris.

« Au PSG, il avait carte blanche, la carte bleue et la carte noire. Il a acheté de très bons joueurs, mais il les a surpayés. Les présidents de clubs ont vu que ce n'était pas un grand négociateur. Il a toujours payé plein pot. Quand vous débarquez en Italie et que vous mettez plus de 60 ME pour Cavani et 42 ME pour Pastore, les présidents de Naples et de Palerme savent que le train ne passera pas deux fois. Le connaissant, il s'est fait bananer parce qu'il n'avait pas d'expérience et que les clubs savaient que les Qataris allaient casquer. Il ne manque pas du tout au football. Sauf peut-être à certains médias. Ou à certains avocats qui peuvent faire des affaires quand il fait des procès. C'était un donneur de leçons lorsqu'il était dirigeant du PSG. C'est un "commupulateur" (communicateur + manipulateur). Pour lui, c'est son image qui compte », a balancé Jean-Michel Moutier dans France-Football, réglant au passage quelques comptes avec Leonardo, qui conserve une bonne cote de popularité auprès des supporters parisiens toutefois. 

Share