Au PSG, la guerre des goals commence à agacer !

Au PSG, la guerre des goals commence à agacer !

Photo Icon Sport

En recrutant Kevin Trapp au début du mercato estival, et en l’installant très clairement et directement au poste de numéro 1, le Paris Saint-Germain n’a pas tergiversé. Mais forcément, pour Salvatore Sirigu et Nicolas Douchez le coup est rude. Le premier a compris que le PSG n’en faisait plus son choix premier, et le second a lui quitté le banc de touche pour s’installer dans les tribunes, comme cela a été le cas samedi soir lors du Trophée des champions. Pour Salvatore Sirigu, l’avenir ne passe que par un départ, sauf que pour l’instant le Paris Saint-Germain n’a pas reçu une seule offre pour son gardien de but italien, ce qui évidemment limite les possibilités de départ au mercato. Et si Sirigu devait rester, Douchez serait le dindon de la farce. De quoi énerver l’ancien gardien rennais, qui avait déjà été poussé directement sur le banc de touche du PSG lorsque Sirigu avait signé au PSG en 2011 quelques semaines après lui.

Douchez demande un rdv

Selon l’Equipe, l’ancien gardien du Stade Rennais, qui a encore un an de contrat, a demandé à son agent de prendre immédiatement rendez-vous avec Olivier Létang afin de parler de son avenir, Nicolas Douchez n’ayant pas l’intention de passer la saison à regarder ses coéquipiers de loin. Reste qu’à désormais moins d’un mois de la fin du mercato, les places libres dans d’autres clubs ne sont pas réellement nombreuses, et même inexistantes en Ligue 1. De quoi peut-être provoquer un petit malaise si la situation devait perdurer sur toute la saison au Paris Saint-Germain avec trois gardiens, donc un de trop...

Share