Al-Khelaifi veut une saine concurrence Trapp-Sirigu au PSG

Al-Khelaifi veut une saine concurrence Trapp-Sirigu au PSG

Photo Team Pics/PSG

Commentant la signature de Kevin Trapp au Paris Saint-Germain jusqu'en 2020, dont il se félicite, Nasser Al-Khelaifi a évoqué la concurrence qui s'annonce avec Salvatore Sirigu et il l'assume sans problème.

« Je suis très heureux d’accueillir cet excellent gardien. Il est assurément l’un des nouveaux talents de ce football allemand qui est, comme nous le savons tous, l’un des plus compétitifs du monde. Son recrutement prouve à nouveau que nous voulons investir, non seulement sur des joueurs très expérimentés, mais aussi sur de jeunes talents afin de construire le futur de notre club (…) Nous sommes certains que ses qualités vont renforcer le club. Ces dernières semaines, j’ai eu beaucoup d’échanges au sujet de Kevin avec notre management sportif. Il est réputé pour être un gardien de but très complet, à la fois très fort dans les airs et doté d’excellents réflexes sur sa ligne. Il a montré dans le Championnat d’Allemagne de très grandes qualités mentales. À coup sûr, nos fans vont l’adorer », a d’abord expliqué le président du Paris Saint-Germain avant d’évoquer un sujet plus compliqué, à savoir la concurrence avec Salvatore Sirigu.

Sirigu accepte la concurrence de Trapp au PSG

Et Nasser Al-Khelaifi de clairement prévenir que le portier italien était désormais en concurrence frontale avec Kevin Trapp. « Salvatore est un très bon gardien. Je n’oublie pas qu’en 2011, il avait été l’un des premiers joueurs à nous rejoindre et à croire en notre projet. Il nous a aidés à bâtir rapidement une équipe très compétitive avec laquelle il a remporté trois titres de Champion de France ainsi que plusieurs autres trophées. Mais si nous souhaitons nous battre pour une place au sommet du football européen, nous nous devons de posséder plus d’un joueur fort à chaque poste-clé. Comme vous le savez, il en est ainsi dans plusieurs grands clubs européens. Salvatore est conscient de ce contexte », a précisé Nasser Al-Khelaifi, qui est bien conscient qu’il faudra gérer cette concurrence avec prudence et minutie.

Share