L’OL va tenter de faire entendre raison aux taxis...

L’Olympique Lyonnais n’a pas tardé à réagir après l’annonce de la part des taxis de leur volonté d’effectuer une action autour du prochain match au Parc Olympique Lyonnais contre Bordeaux la semaine prochaine, si jamais le club rhodanien ne rompait pas son contrat fraichement conclu avec Uber. Le club de football a fait savoir qu’il entendait régler tout cela de manière pacifique, et qu’une réunion avec les taxis allait avoir lieu dès ce vendredi.

« L’Olympique Lyonnais entamera dès demain, sous l’égide d’Alain Audouard Président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Rhône, des discussions avec différents représentants des associations de taxis dont Jean-Paul Durand, Président de la maison des taxis du Rhône et secrétaire de "l'Union Nationale des taxis", et Pascal Wilder, Président de la fédération des taxis indépendants 69, pour compléter son dispositif d’accès au Parc OL.
L’Olympique Lyonnais rappelle par ailleurs que tous les taxis ont accès au Parc Olympique Lyonnais pour déposer ou venir chercher leurs clients, avec un accès qui leur est dédié », a expliqué l’Olympique Lyonnais, qui espère trouver une solution qui contentera tout le monde, ce qui est loin d’être gagné quand on connaît la fermeté des taxis dans leur combat avec les VTC. 

Share