Poko a fait le malin avec le maillot de l'OM, les Ultras exigent sa vente

Poko a fait le malin avec le maillot de l'OM, les Ultras exigent sa vente

Photo Icon Sport

Auteur d'une sortie remarquée en fin de saison dernière sur les réseaux sociaux, André Poko pourrait bien quitter les Girondins de Bordeaux cet été. C’est en tout cas la volonté ferme et déclarée des supporters.

Le 15 mai dernier alors que le coup de sifflet final de la saison venait de retentir, André Poko s’était fait remarquer, dans le mauvais sens du terme. Pour fêter les vacances, le milieu de terrain des Girondins avait participé à une petite soirée, mais lors de celle-ci, il s’était pris en photo sur Snapchat avec une chicha à la bouche et surtout avec un maillot de l’OM sur le dos. Cette publication, qui avait alors énervé au plus haut point le club bordelais, pourrait bien lui coûter sa place dans le nouvel effectif de Jocelyn Gourvennec...

Même s’il s'est excusé depuis cette maladroite photo, Poko n’est plus du tout en odeur de sainteté du côté de la Garonne. En effet, porter un maillot d’un club ennemi, c’est rédhibitoire pour les Ultramarines, un grand groupe de supporters à Bordeaux. Pour eux, les choses sont désormais claires puisque le groupe « refuse qu’André Poko reporte le maillot scapulaire ». Indignés par cet évènement, les Ultramarines ont donc communiqué leur volonté aux dirigeants bordelais, qui avaient de toute façon prévus de sanctionner leur milieu de terrain. Sous contrat jusqu’en 2017, le joueur de 23 ans, à Bordeaux depuis 2011, pourrait donc être placé sur la liste des transferts cet été à cause d'un fait extra-sportif.

Share