Les notes de France-Suède : Avec Payet et Pogba, ça passe !

Les notes de France-Suède : Avec Payet et Pogba, ça passe !

Photo Icon Sport

Lloris 5,5 : Quelques sorties moyennes, notamment une au poing ratée qui aurait pu coûter cher si le Suédois n’avait pas déchiré sa reprise. Le coup-franc est surprenant, mais il n’est pas irréprochable. Quelques parades précieuses en deuxième période.

Sidibé 3 : Très mauvais départ, et cela s’est seulement arrangé en fin de deuxième période. Trois fautes grossières et évitables, dont celle qui provoque le coup-franc du but. Un ballon qu’il laisse filer et permet une contre-attaque suédoise, des passes mal assurées, c’était très loin du niveau international malgré une grosse activité et le centre qui amène le deuxième but.

Varane 5,5 : Solide dans les duels et il a eu du boulot à ce niveau, il a pris un peu plus de risque dans la relance, se faisant deux fois contrer sur la fin. Très passif sur l’énorme occasion de Thelin, où il laisse la remise se faire sans intervenir. Couverte habituelle et rassurante, notamment du côté de Sidibé.

Koscielny 6 : Toujours présent dans la lutte et l’anticipation, il enchaine les matchs sans erreur. Entente toujours impeccable avec Varane, et un sauvetage décisif sur une frappe de Toivonen au point de pénalty avant le repos.

Evra 5 : Sur le retour, il a fait son match, sans plus. Peu d’apport offensif, et son entente avec Payet s’est limité aux passes sans dédoublements. Vigilant derrière.

Matuidi 5,5 : Assez discret dans une rencontre dominée par les Bleus, il a tout de même sonné la révolte en provoquant le coup-franc de l’égalisation. Des transmissions assez imprécises, même s’il se complète de mieux en mieux avec Pogba.

Pogba 6,5 : Sur la lancée de son match face aux Pays-Bas, il joue plus vite, écarte le jeu et prend sa chance. Des passes dans les intervalles, des retours défensifs intéressants, et une volonté de faire jouer sur les côtés, avec beaucoup moins de fioritures.

Sissoko 4,5 : Quelques grosses percées dont il a le secret, mais tout de même un jeu assez stéréotypé sur les phases avec moins de mouvements. Entente peu évidente avec Sidibé et peu d’actions vraiment décisives.

Payet 7 : Trop discret au départ, il apporte néanmoins une grosse touche technique avec sa qualité de centres puis de passes qui a été précieuse lors des contres. Un but qui fait du bien, et de belles percées balles au pied qui aurait pu provoquer le 3-1. Un joueur qui apporte le danger et joue vers l’avant.

Griezmann 6 : Sur la lancée de ses derniers matchs, il semble peiner à se situer, et ne combine quasiment pas avec Giroud, ce qui avait été sa force pendant l’Euro. Quelques occasions manquées, même si sa présence devant le gardien débouche sur le deuxième but, ce n’est pas du grand Griezmann, qui semble chercher un second souffle chez les Bleus. En tout cas, il se dépense sans compter, et ne rechigne jamais à la tâche pour le collectif.

Giroud 4 : Même s’il n’a pas été beaucoup cherché, et donc trouvé, le Gunner n’a pas été très disponible, se retrouvant trop souvent hors-jeu ou à contretemps. Quelques remises ratées, un agacement visible, et même un jeu de tête moins précis.

Share