La FFF communique sur l’affaire Valbuena-Benzema

Devant les proportions prises par l’affaire de la sextape de Valbuena et l’implication de Benzema, la Fédération Française de Football a décidé d’agir en se portant partie civile et en prévenant qu’elle prendrait des décisions si l’implication de l’avant-centre du Real Madrid était avérée dans cette affaire de chantage. 

« La Fédération Française de Football a décidé de se porter partie civile dans le dossier Karim Benzema / Mathieu Valbuena. Par ailleurs, elle se réserve le droit, en fonction de l’évolution du dossier, de prendre toutes les mesures adaptées à la situation », a livré l’instance du football français, dont les différents responsables ou techniciens ont été jusque-là bien discrets. 

Share