Euro 2016 : La grève de la SNCF menace France-Roumanie

Euro 2016 : La grève de la SNCF menace France-Roumanie

Photo Icon Sport

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le Stade de France n'affichait pas encore complet ce jeudi matin pour le match d'ouverture de l'Euro 2016 entre l'équipe de France et la Roumanie vendredi (21h).

Près de 500 places (parmi les plus chères) étaient toujours disponibles. Autant dire que l'enceinte francilienne ne sera peut-être pas pleine au coup d'envoi, surtout si le mouvement de grève lié à la loi Travail vient gêner les spectateurs. En effet, alors que les transports devaient être renforcés pour cet événement, des membres de la SNCF menacent de perturber les lignes B et D du RER qui mènent au Stade de France. Autrement dit, seule la ligne 13 du Métro permettrait aux personnes qui possèdent un billet d'arriver à Saint-Denis sans problème. De quoi effrayer le secrétaire d’État en charge des Sports Thierry Braillard.

« Aucune grève n'est illégitime. Maintenant j'en appelle à la responsabilité. Quand on est à la veille d'un événement comme celui-là où l'on va empêcher peut-être des supporters d'aller au stade, là ce n'est pas normal, a-t-il lâché sur BFM TV. Ça sera surtout l’image du pays qui sera entachée. Il y a des images qui font peur, certaines sont blessantes pour l’image de notre pays. » Pas sûr que ce discours ait une réelle influence sur les cheminots qui décideront vendredi à 11 heures si la grève est maintenue. A ce mouvement, s'ajoutent bien évidemment ceux en cours ou prévus des éboueurs, des pilotes, des contrôleurs aériens et encore quelques raffineries. Welcome !

Share