Domenech en donneur de leçon à Kurzawa « le débile »

Domenech en donneur de leçon à Kurzawa « le débile »

Photo Icon Sport

L’élimination des Espoirs français mardi soir en Suède continue à faire des vagues, d’autant plus que les joueurs tricolores ont eu une attitude pour le moins ridicule sur le terrain après la réduction du score en fin de match. Raymond Domenech, qui sait ce que le mot « ridicule » veut dire, estime que certains footballeurs n’ont toujours pas compris et il s’en prend notamment à Layvin Kurzawa, le jeune défenseur de Monaco, qui avait chambré les Suédois.

« Comme l'a dit justement Pierre Mankowski, il y a eu un manque total d'engagement, de détermination, de sérieux. On parle tellement de ces joueurs, ils sont tellement dans un statut de stars, ils sont tellement persuadés d'être des champions... qu'ils s'imaginent qu'il leur suffit de se présenter sur le terrain pour l'emporter. Or, ce n'est pas parce qu'ils jouent dans des grands clubs qu'un match est gagné d'avance (…) Pour les joueurs qui ont participé à la déroute contre la Suède, c'est une terrible gifle. S'ils n'intègrent pas ça, c'est à désespérer. Ça doit leur servir de leçon pour la suite s'ils veulent intégrer l'équipe de France. Même quand on joue contre des équipes comme les Iles Feroé, les matchs ne se jouent pas sur le talent individuel, mais sur un état d'esprit. Quand on voit le comportement de Kurzawa, on se dit qu'il est débile, on se demande où il a mis son cerveau », fulmine, dans le Monde, Raymond Domenech, qui connaît Pierre Mankowski, l’actuel sélectionneur des Espoirs, lequel était son adjoint lors du Mondial 2010 de sinistre mémoire. 

Share