2014, et la vidéo aura son mot à dire au Mondial

2014, et la vidéo aura son mot à dire au Mondial

Photo Icon Sport

Tout le monde se souvient de l’énorme polémique qui avait suivi le 1/8e de finale entre l’Allemagne et l’Angleterre en 2010, avec le but marqué par Frank Lampard qui n’avait pas été validé, alors que la balle avait franchi la ligne, sans que l'arbitre ne parvienne à le voir. Cela ne pourra plus arriver cet été au Brésil, puisque la technologie « Goalcontrol » sera appliquée pour la première fois au Mondial. Grâce à 14 caméras placées à divers endroits du stade et un calcul immédiat sur ordinateur, l’arbitre recevra un signal sur sa montre dans la seconde suivant une situation litigieuse afin de savoir si le balle a entièrement franchi la ligne, ou pas. Un système testé dans l’ensemble des stades brésiliens cette semaine, par le biais d’une machine qui plaçait les ballons à l’extrême limite du franchissement de ligne. C’est pour le moment la seule autorisation de la FIFA pour l’utilisation de la vidéo, celle-ci ayant fait l’unanimité puisqu’elle ne faussera pas le cours du jeu et ne provoquer aucun arrêt intempestif. 

Share