Pelouse : La LFP écrit une lettre et réunit une commission, ouf !

Pelouse : La LFP écrit une lettre et réunit une commission, ouf !

Photo Icon Sport

Ce week-end, on a encore vu des matches de Ligue 1 se jouer sur des pelouses qui feraient honte à bien des clubs amateurs. Tout cela, c'est la faute d'un champignon qui frapperait actuellement les terrains de Bordeaux, Montpellier et Bastia, celui de Saint-Etienne étant également de plus en plus concerné. Pour régler ce souci, Toulouse a tout simplement dépensé 460.000 euros pour s'offrir une nouvelle pelouse. Mais ce lundi, le responsable de la Ligue de Football Professionnel a expliqué qu'il avait adressé un courrier aux trois clubs pointés du doigt et qu'une commission allait se réunir sur ce sujet.

« Nous reconnaissons et regrettons cette situation. Nous avons écrit aux trois clubs concernés, Bastia, Bordeaux et Montpellier. Ils doivent nous proposer des solutions rapides. Par ailleurs, la commission "surfaces de jeu" se réunit mercredi prochain. Elle doit travailler sur les traitements nécessaires. Le 6 octobre, une autre réunion avec tous les référents pelouses des clubs a lieu à Lyon. Et enfin, nous réfléchissons à la possibilité d’établir des sanctions financières en cas de pelouses insuffisantes. Cela ne pourra être mis en place cette saison, mais peut-être la saison prochaine », a précisé Didier Quillot, qui a tenu à dédouaner les clubs en rappelant que les stades appartenaient aux municipalités. D’ici là, les footballeurs, les spectateurs et les diffuseurs pourront continuer à se plaindre. 

Share