Monaco-Lyon, personne ne décolle

Monaco-Lyon, personne ne décolle

Photo Icon Sport

Lyon a sauvé un point d’un déplacement bien mal engagé à Monaco (1-1). Même en supériorité numérique, l’OL continue de chercher son jeu et ne profite pas de ce match avancé pour se rapprocher du podium. 

Ce choc entre européens après la trêve avait tout d’un petit tournant de l’automne, les deux équipes affichant d’entrée le désir de remonter rapidement au classement. Cela donnait un début de rencontre très ouvert, qui sentait presque le match de coupe avec des espaces et des situations dangereuses qui ne tardaient pas à venir. Lemar flirtait avec le poteau de Lopes (3e) avant de voir le gardien portugais s’imposer sur une de ses frappes flottantes (19e). Progressivement, Monaco prenait le match en mains alors que l’OL balbutiait son football. Et sur un corner, Lopes se trouait complètement dans sa sortie, permettant à Pasalic de marquer de la tête (1-0, 39e). 

Lyon tentait de changer ses batteries à la pause avec les entrées de Ghezzal et Ferri à la place de Darder et Beauvue, décevants. Cela donnait un second souffle à Lyon, qui dominait, et encore plus lorsque Wallace se faisait exclure pour un tacle aussi inutile que dangereux et mal maitrisé sur Ghezzal (65e). Les réelles occasions lyonnaises étaient rares, mais sur un tir au cœur de la surface, le ballon revenait sur Rafael, qui marquait de près pour sauver les meubles (1-1, 80e). Le Brésilien rapportait ainsi un point à une équipe lyonnais guère convaincante, et toujours aussi peu à l’aise en supériorité numérique. 

Share