Lorient-Rennes, pas de jaloux dans le derby breton

Lorient-Rennes, pas de jaloux dans le derby breton

Photo Icon Sport

Longtemps dominateur et en avance au tableau d’affichage, Lorient a fini par concéder le match nul à domicile face au Stade Rennais (1-1). Les Merlus ratent l’occasion de passer devant leur adversaire au classement.

Lorient peut nourrir des regrets après ce derby breton. Alors qu’ils menaient au score face à une équipe du Stade Rennais assez poussive, les Merlus ont laissé filer la victoire après l’expulsion de Koné en deuxième période. Car avant la pause, ce sont bien les hommes de Sylvain Ripoll qui avaient pris le contrôle de la partie. Une domination concrétisée par l’ouverture du score de Guerreiro après une belle action côté gauche de Waris, l’attaquant qui avait planté Rennes pour Lorient pendant le mercato estival (1-0, 26e). Et le Ghanéen aurait pu permettre aux siens de doubler la mise s’il avait mieux négocier une situation en supériorité numérique juste avant la mi-temps.

Et comme souvent, lorsqu’une équipe ne fait pas le break, elle le paie cash ! Nouvelle illustration avec l’égalisation du Stade Rennais, revenu avec de meilleures intentions, signée Grosicki sur un coup-franc direct en angle fermé (1-1, 68e) ! Un coup de pied arrêté qui faisait suite à l’expulsion logique de Koné pour deux cartons jaunes, et validé par la Goal Line Technology. Mais il aura fallu attendre la 85e minute et l’expulsion injuste du Rennais Sio (toujours pour deux avertissements) pour assister à une fin de match complètement folle ! Mais Lautoa trouvait la barre (88e) et Waris butait sur Diallo (93e) pour Lorient. Tandis que Grosicki et surtout Quintero par deux fois manquaient leurs occasions dans le temps additionnel. 1-1, pas de vainqueur et sixième match consécutif sans victoire pour Rennes.

Share