Les arbitres de L1 en ont marre de se faire fracasser

Les arbitres de L1 en ont marre de se faire fracasser

Photo Icon Sport

L’UEFA a infligé un camouflet aux arbitres français, qui ne sont plus dans l’élite continentale, mais les sifflets tricolores veulent, eux, qu’on les respecte un peu plus qu’actuellement en Ligue 1. Les propos de Cédric Barbosa après le match Reims-Evian, qui avait qualifié l’arbitre de voleur, ont mis en colère Stéphane Lannoy, numéro 1 français, lequel estime qu’il est temps pour les joueurs et les dirigeants de se reprendre.

« Il est devenu monnaie courante d’exposer une attitude ou une décision de l’arbitre. Après, il ne faut pas s’étonner que, derrière, les joueurs s’engouffrent dans la brèche à l’image d’un Barbosa qui pète les plombs devant les caméras de télévision. Un joueur s’identifie à la ligne de conduite de son club. Ce grand jeu consistant à critiquer systématiquement l’arbitre n’est pas acceptable alors qu’on arrive seulement à la moitié du championnat. Un retour à la raison serait le bienvenu », prévient, dans l’Equipe, Stéphane Lannoy. De son côté, Cédric Barbosa sera convoqué par le Conseil national de l’éthique pour ses propos ulcérés au micro de BeInSports, le joueur d'Evian Thonon Gaillard risquant une sanction disciplinaire exemplaire.

Share