A 10 et à Nice, Monaco prend sa revanche

A 10 et à Nice, Monaco prend sa revanche

Photo Icon Sport

Monaco, qui a joué 45 minutes en infériorité numérique, a créé la sensation en allant chercher la victoire en toute fin de rencontre sur le terrain de son voisin niçois (0-1). L’ASM passe quatrième, devant l’ASSE.  

Après la victoire surprise de Nice lors du match aller à Louis-II, il y avait de la revanche dans l’air à l’Allianz Riviera. L’engagement était total, et la première victime se nommait Kurzawa, touché à la cuisse et remplacé à la 35e minute après plusieurs minutes de boitillement. La fin de première période était monégasque, Matheus, bien servi par Berbatov au cœur de la surface, manquait le cadre (38e) tandis que Hassen bloquait bien une reprise en force de Berbatov sur un centre d’Abdennour (41e). Le Tunisien se faisait autrement remarquer avant la pause, avec un gros tacle sur Genevois, qui lui valait un rouge pas volé (45e). 

Une expulsion qui changeait la donne après le repos, puisque Monaco reculait avec Toulalan en patron défensif impeccable. Cela chauffait tout de même, avec notamment la tête de Carlos Eduardo sur la barre (66e) en point d’orgue. Mais grâce à un Ferreira-Carrasco intenable, Monaco avait sa chance en contre, surtout avec un coup de pouce niçois. Sur une très mauvaise relance de Gomis, le ballon revenait sur Bernardo Silva, qui plaçait un tir précis impeccable à ras du poteau à l’entrée de la surface pour créer la surprise (0-1, 85e). Un but qui offrait les trois points à l’ASM, ainsi qu’une vengeance dans le derby. Avant leur match face à Arsenal, les Monégasques en profitent également pour passer quatrièmes, à six points du PSG, mais avec le même nombre de matchs. 

Share