Di Meco conseille à Thiriez « de changer de métier »

Di Meco conseille à Thiriez « de changer de métier »

Photo Icon Sport

Le placement en garde à vue de plusieurs dirigeants a mis en rage Frédéric Thiriez apparu énervé comme jamais. Mais ce coup de colère du président de la Ligue de Football Professionnel a bien fait rire Eric Di Meco, lequel pense que toute cette histoire ne repose sur rien, et qui fustige l’attitude du patron de la LFP. Et l’ancien défenseur de montrer qu’il avait encore le sens du tacle bien placé.

« Les matchs de fin de saison arrangés ? J’ai débuté le foot, j’ai joué un match où il fallait un nul pour que ça arrange les deux équipes. Je voyais mes coéquipiers qui étaient des vieux briscards et personne n’attaquait. Moi je courais dans tous les sens et à un moment on m’a dit : "ça ne sert à rien que tu cours, ça va finir par un match nul". Ce sont les joueurs entre eux. Il faut faire attention quand on parle d’un match. Il y a une différence entre "on a payé des gens pour assurer un résultat" et des joueurs qui s’entendent parce qu’ils ont fait le job avant dans la saison et que, sur le dernier match, avec un nul ils sont tranquilles. Attention à ce qu’on dit car ça a toujours existé. Si le président Thiriez nous fait croire qu’il vient de découvrir dans le football qu’il y a des matchs où les mecs ne se cassent pas le cul en fin de saison, il faut qu’il change de métier ! », a balancé, sur RMC, Eric Di Meco, pas tendre avec Frédéric Thiriez dont certains estiment qu’il veut se refaire une image après l’épisode Luzenac.

Share