Liga : Le Barça conserve sa couronne, Cristiano Ronaldo détrôné !

Liga : Le Barça conserve sa couronne, Cristiano Ronaldo détrôné !

Photo Icon Sport

Vainqueur sur la pelouse de Grenade lors de la 38e et dernière journée de Liga ce samedi (0-3), le FC Barcelone garde son titre de champion d'Espagne, malgré le succès du Real Madrid à La Corogne (0-2).

Pour la sixième fois sur les huit dernières saisons, le FC Barcelone est sacré champion d'Espagne ! Les Blaugrana ont effectivement rempli leur mission lors de cette dernière journée en s'imposant facilement à Grenade (0-3), afin de conserver leur petit point d'avance sur le Real Madrid qui avait également fait le boulot à La Corogne (0-2). D'ailleurs, les Merengue avaient mis la pression sur leur rival en prenant provisoirement la tête du championnat lorsque l'inévitable Cristiano Ronaldo ouvrait le score (0-1, 7e).

Le Barça et Suarez déroulent

Déchaîné et déterminé à rattraper son retard de quatre buts par rapport à Luis Suarez au classement des buteurs, le Portugais inscrivait même un deuxième but de la tête pour porter son total à 35 unités (0-2, 26e). Un effort inutile, autant pour le Real que pour le triple Ballon d'Or. Car pendant ce temps-là, face à une équipe de Grenade inoffensive et déjà assurée de son maintien, le Barça se baladait et ne tardait pas à prendre l'avantage grâce à Suarez, bien servi par Jordi Alba (0-1, 22e). Et comme pour mieux répondre à « CR7 », l'Uruguayen inscrivait lui aussi un doublé (0-2, 38e), et même un triplé en fin de rencontre pour atteindre les 40 réalisations (0-3, 86e). Autant dire que la messe était dite pour le titre, mais aussi pour Ronaldo qui était remplacé par James Rodriguez à la pause.

Ronaldo préservé

Sans doute une manière pour l'entraîneur Zinédine Zidane, conscient que le Barça avait fait le plus dur, de préserver son meilleur joueur à deux semaines de la finale de la Ligue des Champions contre l'Atlético Madrid. Alors forcément, les deux secondes périodes étaient nettement moins intéressantes. D'un côté, le Real baissait le pied et laissait le Deportivo se créer quelques situations. De l'autre, Grenade tentait de réagir en multipliant les fautes, notamment sur Neymar. Pas de quoi empêcher le club catalan d'atteindre la barre des 91 points, suffisants pour remporter le titre malgré une fin de saison difficile.

Share