Orgie et racisme, un club de Premier League rapatrie trois joueurs

Orgie et racisme, un club de Premier League rapatrie trois joueurs

Photo Icon Sport

Le club de Leicester a réussi une énorme deuxième partie de saison pour sauver sa place en Premier League, mais la formation entrainée par Nigel Pearson fait parler d’elle de manière beaucoup moins glorieuse actuellement en Grande-Bretagne. En effet, dimanche, un tabloïd a dévoilé une vidéo où l’on voyait trois joueurs de Leicester dans une partie de jambes en l’air alors que le club est actuellement en tournée en Thaïlande. Jusque-là rien de répréhensible. Sauf que dans ce document, on comprend vite que le trio a affaire à des prostituées, mais en plus on entend des propos clairement racistes à l’encontre de ces dernières. Résultat, les dirigeants des Foxes ont présenté leurs excuses et on demandé aux trois joueurs concernés de rentrer de toute urgence en Angleterre afin de s’expliquer sur cette affaire. Et parmi les joueurs ciblés, Nigel Pearson, le fils du manager de Leicester.

Retour d'urgence en Angleterre pour les trois footballeurs

« Nos joueurs à tous les niveaux doivent se comporter en tant que représentants et ambassadeurs de notre club à la fois sur le plan sportif, mais également dans leur vie personnelle (…) Après une réunion préliminaire, les joueurs impliqués dans l'incident sont maintenant de retour au Royaume-Uni (…) Tom Hopper, James Pearson et Adam Smith veulent transmettre leurs sincères excuses pour leur comportement aux femmes impliquées dans l'incident, au club et à ses propriétaires, aux fans du club et à leurs familles. Une enquête sera officiellement menée avec les joueurs, en collaboration avec leurs représentants et aucun commentaire ne sera fait jusqu’à la fin de cette enquête », ont indiqué lundi les dirigeants de Leicester.

Share