L'ASSE veut faire payer à Nice sa prise de tête

L'ASSE veut faire payer à Nice sa prise de tête

Photo Icon Sport

Une semaine après une courte défaite à Bastia qui avait mis Christophe Galtier dans une colère noire, l’ASSE reçoit Nice ce dimanche et les Verts doivent impérativement gagner pour se relancer. Dans Le Progrès, Loïc Perrin admet que les propos de l’entraîneur stéphanois avaient atteint la cible et que les joueurs se devaient désormais de répondre sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Et face à Nice, Perrin annonce une équipe de l’AS Saint-Etienne revancharde et déterminée à effacer ce bug corse.

« Oui ce recadrage était nécessaire. Le coach se devait de le faire, c’est normal. Tout le monde va se remettre en question. On n’aime pas être critiqué, on a envie de rétablir les choses. Il y a certains joueurs qui ont été visés, mais out le monde l’a été, tout le monde a connu cela ici ou ailleurs. Il y a des hauts et des bas. Dans les bas, il y a des coups de gueule. Des joueurs sont visés, l’équipe est visée, il faut réagir de manière collective, explique l’emblématique capitaine de l’AS Saint-Etienne qui précise qu’effectivement les leaders du vestiaire ont aussi pris la parole pour remettre les choses en place. Le coach n’avait pas besoin de parler avec les cadres pour se rendre compte qu’il fallait faire quelque chose. Le plus important dans ce genre de situation est de montrer du caractère. Je pense qu’on en a. J’espère qu’on le montrera contre Nice. »

Share