L'ASSE prépare un recrutement franco-français

L'ASSE prépare un recrutement franco-français

Photo Icon Sport

Confrontée aux possibles départs de plusieurs cadres, dont Max-Alain Gradel et Romain Hamouma, l’AS Saint-Etienne devra se renforcer cet été sans pour autant se ruiner. En effet, le club stéphanois n’entend pas abandonner son salary-cap. Il faudra donc que la, ou les recrues ne soient pas trop gourmandes sur le plan salarial. Autres indices évoqués par Christophe Galtier, les cibles seront jeunes et dénichés en Ligue 1. C’est pourquoi les Verts ont jugé nécessaire de faire appel à David Wantier, un conseiller en recrutement.

« On en a ressenti le besoin, le président, Dominique Rocheteau, Stéphane Tessier, moi. Avec 53 matchs, on a la tête dans le guidon. Je me suis aperçu que j’avais très peu de temps pour me projeter sur l’effectif futur, a expliqué l’entraîneur de l’ASSE au Prorès. Ce n’est pas pour cela qu’on va dénicher un grand. Mais il y a un gros travail pour chercher des jeunes à fort potentiel. Il va falloir tisser notre toile, mais en faisant franco-français, on n’est pas mal quand d’autres ont eu chaud aux fesses en recrutant à l’étranger. (…) L’enveloppe du recrutement ne changera pas, ni la politique du salary-cap. On ne peut pas se griller sur le plan financier. » Autrement dit, l’ASSE ne prendra pas de risque cet été.

Share