L'ASSE dans une coûteuse impasse avec Ruffier

L'ASSE dans une coûteuse impasse avec Ruffier

Photo Icon Sport

Depuis que le duo de présidents Romeyer-Caïazzo a décidé de fixer un salary cap à 90.000 euros mensuel (avec des variables pouvant aller jusqu'à 40 % de ce salaire en fonction des performances), les discussions pour recruter des joueurs ou pour prolonger certains cadres sont très limitées à ce niveau. La situation serait en train de se reproduire avec le portier international français du club Stéphane Ruffier. Véritable pilier du récent quatrième de la Ligue 1 avec le capitaine Loïc Perrin, l’ancien Monégasque réclamerait une petite fortune à ses dirigeants.

Si les dirigeants stéphanois seraient disposés à faire des gros efforts en lui offrant un salaire pouvant atteindre 165.000 euros, le numéro 2 des Bleus réclamerait selon L’Equipe pas moins de 200.000 euros. Ce montant serait jugé pour l’instant trop important par l'ASSE. Mais avec un contrat qui se termine dans un an, il va falloir trouver une solution rapidement, soit en réussissant à le prolonger, soit en le vendant cet été. Un option qui n'est pas concevable pour Christophe Galtier, qui a clairement fixé la conservation de son portier comme un objectif déterminant de l'été des Verts.

Share