Un Bad Gone condamné à deux mois avec sursis après OL-OM

Un Bad Gone condamné à deux mois avec sursis après OL-OM

Photo Icon Sport

Mardi, l’Olympique Lyonnais a publié un communiqué demandant à ses supporters de ne pas utiliser des fumigènes, mais ce message est arrivé trop tard pour un membre des Bad Gones de 22 ans, élève d’une école d’infirmier. A l’occasion du match OL-OM, il a été filmé et interpellé après avoir utilisé des pétards et des fumigènes qu’il avait cachés dans son slip. Passé mardi en comparution immédiate, ce supporter a reconnu qu’il avait un peu craqué lors de ce match. « C’était le premier grand match de la saison et pour cette grande affiche j’ai voulu animer la tribune maladroitement je m’en rends compte », a expliqué devant le tribunal le supporter lyonnais. Selon Le Progrès, le problème pour lui est qu’il n’en était pas à son premier coup d’éclat dans ce domaine, ayant déjà eu quelques soucis lors d’un déplacement à Saint-Etienne et à l’occasion de la récente finale de la Coupe de la Ligue face au PSG. Même si l’OL n’était pas représenté au tribunal, ce que le Parquet a fait remarquer en s’en plaignant, le supporter a quand même pris cher avec deux mois de prison avec sursis et deux ans d’interdiction de stade. On comprend mieux que l’Olympique Lyonnais se soit un peu fâché dans son communiqué.

Share