Solidarité, niveau, ambiance, Fournier sort l'artillerie lourde à l'OL

Solidarité, niveau, ambiance, Fournier sort l'artillerie lourde à l'OL

Photo Icon Sport

Depuis sa prise de fonction à l’Olympique Lyonnais, Hubert Fournier surprend en ne mâchant pas ses mots contre des membres de son effectif ou le comportement de certains. Des sorties qui sont très peu appréciées, comme l’avait fait remarquer Alexandre Lacazette, surpris par le manque de soutien de son entraineur après un début de saison difficile. Mais ce n’était rien par rapport à la conférence de presse de ce jeudi, avant le match face à Montpellier, et surtout après les deux défaites contre Nice et La Gantoise. Fournier a d’abord reconnu l’évidence, à savoir que son équipe n’avait pas été au niveau dans cette Ligue des Champions. 

« On peut avoir de fortes interrogations dans la capacité à élever notre niveau de jeu  dans de telles circonstances. Ce manque de capacité à se sublimer nous questionne. Il faut trouver des ressorts pour le faire comprendre à tout le monde. Se sublimer, on l’a fait dans le derby mais c’est trop peu depuis le début de saison ; le derby était important mais le match face à Gand était encore plus important », a rappelé Hubert Fournier, qui s’est ensuite attaqué à l’ambiance dans le vestiaire, et la manque flagrant de solidarité et de cohésion dans le groupe. 

« On ne sent pas une équipe unie à l’image des moments où l’on marque, où l’on encaisse des buts… Quand on voit les Belges marquer, on voit dix gars se congratuler. Nous, non.  Quand on voit Mapou qui marque contre son camp, je n’ai pas vu beaucoup de monde venir le soutenir. Ça, ce sont des comportements qui ne donnent pas de bons signaux sur l’unité qui peut régner au sein de l’équipe. On n’est pas une vraie équipe, sur le terrain et en dehors. Si on règle ça, on réglera beaucoup de nos problèmes », a avancé l’entraineur lyonnais, toutefois désireux de ne pas « tout noircir » alors que son équipe est deuxième du championnat, sans avoir donné l’impression d’approcher son meilleur niveau. Reste que les propos du technicien rhodanien feront peut-être réagir, ce qui pourrait bien être le but recherché.

Share